le blog illustre

mardi, mai 17 2016

Dédicaces parisiennes

Mackintosh___mp_copie.jpg

Lucinda que vous voyez ci-dessus est en train de noter un évènement dont tout le monde parle, dans le monde feutré de la mode. 

Vous noterez que Lucinda a revêtu un des plus beaux vêtements au monde (à mon goût et suivant mes critères): un imperméable Mackintosh.  Leur site ne montre hélas pas l'incroyable maitrise que possède l'usine qui confectionne ces imperméables. Cette usine, qui se trouve en Grande Bretagne, a un procédé de collage des coutures si particulier qu'il donne au vêtement une certaine raideur et en dessine ses contours. Celui-ci, je l'ai essayé récemment au Bon Marché. Une tuerie. Je l'ai posé avec regret tant son prix est pharaonique. Je n'arrête pas d'y penser depuis. Aussi le dessiner, c'est un peu comme l'avoir. 

Signature.jpg

Mais revenons à l'événement mode que Lucinda note dans son agenda. J'ai le plus grand des plaisirs de vous annoncer que je ferai une séance de dédicaces chez Galignani le 28 mai! N'hésitez pas à venir me faire un petit coucou! Surtout si vous ne connaissez pas encore celle qui est classée comme une des plus belles librairies au monde! Si au contraire, vous y allez souvent, sachez que vous y trouverez en ce moment une série de marques-pages avec la date et l'horaire de la signature!!!! 

MP.jpgTout cela est trop chic. Comme un imperméable Mackintosh. 

jeudi, mars 17 2016

Be Hype!

rayonnage_1.jpg

Ça y est! Il est sur les rayonnages des librairies et maisons de presse! Ici dans une des maisons de presse de Menton où je me suis rendue dès potron-minet. Je profite de ce billet pour remercier toutes celles et ceux qui ont relayé, partagé les infos concernant le livre (avant même de le lire! La trouille qu'ils soient déçus après! ) Pour celles et ceux qui ne l'ont pas vus (ceux qui ne vont pas sur Facebook), la vidéo de mon passage sur LCI (et l'admirable maquillage de LCI qui me donne 10 ans de moins) ainsi qu'une revue de presse (et non des moindres!)

Comblée, je suis. 

L_O_copie.jpgL'O supplément de L'Obs. Mars 2016

Le_Vif_Belgique.jpgLe Vif (L'Express Style belge) Mars 2016

As_you_like.jpgAs You Like Mars 2016

LCI.jpgLCI "Parlons-en". Interview de Hortense Villatte le 29 février 2016

Culturebox_.jpgCulturebox en "Une" le 8 mars 2016. À lire ici

Marie_Cloud.jpgMarie Cloud le blog de Sylvie Barbier (l'auteure du "Dictionnaire impertinent de la mode" que j'avais illustré) À lire ici.

Ringthebelle.jpgRingthebelle l'élégant site lifestyle (complètement hype) à voir et savourer ici. N'hésitez pas à aller vous y promener!

jeudi, février 11 2016

Be Hype, le livre!

Couv__Be_Hype.jpg

Non, vous ne rêvez pas. C'est bien une couverture de livre. Un recueil dans lequel j'ai mis tout mon enthousiasme et qui devrait amuser tous les fashion addicts. 

Le pitch: c'est un panorama des gens qui "sont" la mode. Avec un détail: ces gens ne sont pas forcément des professionnels du vêtement.  Car l'acteur de ce livre, c'est le web et son cortège de réseaux sociaux. Ou comment avec les blogs, Instagram, Facebook etc, monsieur et madame "tout le monde" sont devenus hype

La forme: 4 chapitres (Business, Mode, Physiques, Styles de vie). 224 pages d'histoires de gens élégants vivant avec leur époque. Certains sont, vous pouvez me faire confiance, snobs ou zinzin. Sur la centaine de personnages, 16 seulement viennent du blog. Et encore, certains textes ont été modifiés ainsi que certains dessins qui avaient besoin d'être rafraîchis. C'est dire, amis fidèles de ce blog, combien il y a à lire et à découvrir.

La genèse:  il y a environ deux ans,  Anne Serroy des Éditions de La Martinière me contacta. Elle avait eu connaissance de mon blog, en lu quelques posts qu'elle apprécia. Je lui proposai une galerie de personnages sur un angle de vue "mode et société".

Ensuite,  c'est Anne-Laure Cognet, super éditrice de La Martinière qui m'a guidée pour le rythme de la lecture, les détails divers auxquels je n'aurais jamais pensé. Puis, c'est Séverine Morizet qui a imaginé cette élégante mise en page. 

Sneaker_addict.jpgIci, le sneaker addict...

Vintage_addict.jpg

Là, le vintage addict.

Mais aussi la blogueuse mode, le dandy youtubeur, la fille habitée par le style, le rappeur arty, le boulanger star, la "fille de", la "femme de",  les fermiers bio et surfeurs, la spécialiste du vide-dressing de luxe.... Personne n'y échappe, aucun pays n'est épargné. 

Le monde est désormais hype. 

Il sort le 17 mars partout en France, en Belgique et en Suisse. Vous pouvez, si vous passez à l'élégante librairie Galignani le réserver ou le pré-commander à la Fnac pour ceux qui sont loin de Paris. 

 

Commentaires 24

lundi, janvier 25 2016

Coolab'

Swanky_Damart.jpgAlix se la pète avec son sweat swanky  Damart x IOP , ses mocassins Gucci à poil de kangourou et son sac Valérie Salacroux
Sporty_Damart.jpg
Christophine fait sa crâneuse avec son sweat sporty Damart x IOP, une pelisse en fausse fourrure, des escarpins Michel Perry et les Dior so real.
Nouveau_Thermolactyl.jpg
Suzann fait sa fière avec le thermolactyl degré 5 de Damart x IOP qu'elle s'empresse de dévoiler à une soirée tartiflette à Chamonix. 
Sunny_Damart_.jpg
Et Griselda, en vacances aux îles Grenadine nous démontre que le sweat sunny Damart x IOP, même en été, ça le fait.
Trio_collab_.jpg
Ces motifs font partie des dernières collaborations que j'ai faites avec la maison Damart. Ils sont en vente sur leur site ici! Comme pour la dernière collab', ne soyez pas effrayées si l'annonce "livraison sus 10 semaines" apparait. La logistique de livraison des produits de collaboration a souffert quelques temps mais avec de nouveaux changements, ces retards de livraison ne devraient plus être qu'un mauvais souvenir! @Mira Najs Nadia! 
Duo_Damart.jpg
Mention spéciale pour le célèbre Thermolactyl !!! Je suis trop fière d'avoir pu illustrer ce vêtement culte!!!! Pour l'homme et la femme!  Le fameux "tricot" à l'encolure festonnée! Le même que nous avions lorsque nous étions petits! Avec le pan arrondi! à l'arrière (qui a du style en passant)!!
patchwork_copie.jpg
Et allez, pour finir, quelques visuels du dernier dossier de presse dont nous sommes très fiers.(je me suis occupée du stylisme). À part les claquettes de piscine, tout vient de Damart, baskets comprises! 
À la semaine prochaine! Je vous parlerai d'un autre projet!
Commentaires 12

jeudi, janvier 7 2016

Season's greetings 2016

Voeux_2016_copie.jpg
Je vous souhaite une belle année pleine de paix. 
Je reviens enfin sur ce blog pleine de bonnes résolutions. À très bientôt pour de nouvelles aventures stylées!
Commentaires 16

lundi, juin 29 2015

Les nouveaux maillots à arme secrète

bikini_jaune_560.jpg

Stéphanie 32 ans et son nouveau maillot, celui qui possède la nouvelle fibre Lycra Xtra Life, la fibre qui résiste à L'eau chlorée, l'huile solaire et les températures extrêmes. Maillot Simone Pérèle. Solaires Armani.

Du nouveau dans le maillot. Mais pas dans la forme, dans le fond. La fibre Lycra Xtra Life présente sur le marché depuis 3 ans, arrive petit à petit dans nos armoires. C'est long, mais c'est ainsi. Une nouvelle fibre doit gagner les faveurs des fabricants de tissus, pour être testée sur des échantillons, puis pour être proposée aux stylistes ou acheteurs. Le dernier barrage, ce sont les acheteurs des magasins pour être enfin à nous.

Vous oubliez souvent de rincer systématiquement votre maillot après la piscine? Vous êtes la spécialiste du bikini oublié sur la plage arrière de la voiture garée en plein soleil?  Cette fibre est faite pour vous. 

En France, ce sont les marques Banana Moon et Simone Pérèle qui sont les pionnières (repérez l'étiquette au logo de Lycra Xtra Life le nom de la fibre ou bien "Lycra Sensitive" le nom du tissu tricoté avec cette fibre). 

On oublie trop souvent l'importance du fil dans la mode et combien la qualité d'un tissu dépend surtout de la bonne qualité de sa fibre. Cela vaut le coup d'en parler. 

À voir également: les maillots de la marque "Les Ultraviolettes" qui sont réalisés dans une matière qui protège des U.V. (UPF50+)

P.S. Je profite du sujet maillot pour vous parler du joli site de vente de lingerie Miroir de muses. Ce site aux allures de boudoir a un an. Margot, sa fondatrice est aussi charmante (et super jolie) que sa sélection de lingerie et de maillots. J'ai l'honneur de faire partie de ses invitées. C'est ici 

Commentaires 15

mercredi, juin 3 2015

Du beau à tous les prix

Coperni-Cristaseya_560.jpg

visuels_Coperni.jpg

Look 1: je suis exigeante, un peu snob et j'ai les moyens de l'être.

 Veste d'esprit militaire de Coperni, la marque démente* qui nous fait tourner la tête, grand moment de raffinement et d'intelligence de style - Pantalon de Cristaseya, autre marque chiccissime, confidentielle et d'une grande exigence de fabrication - Sandales Bal Pages, l'incarnation du chaussant humble devenu luxueux - Sac Loewe par Jonathan Anderson, la tuerie devant personne n'est indifférent (sold out chez Net à Porter depuis un moment, c'est dire) - Foulard Hermès mais pas n'importe lequel s'il vous plaît. Un modèle signé de l'artiste argentin Julio Le Parc. Une collaboration vendue en nombre d'exemplaires restreint ce mois-ci sur le site dédié editeur-en.hermes.com- Solaires Gucci, évidemment. Ceux sur lesquels nous avons toutes craquées. 

Vestra-Scholl_560.jpg

visuels_Vetra-Scholl.jpg

Look 2: je suis exigeante, je suis fauchée mais personne ne s'en doute tant les vêtements humbles et fonctionnels sont beaux.

Véritable parka militaire (avec le carré en velcro devant)- panier marocain dont les anses sont tressées - pantalon de travail de la marque VÊTRA qui vient enfin de créer son site!!!!  Avec bientôt un eshop! Les trois coloris à avoir absolument dans son dressing pour un look cool optimum: le blanc du peintre, le bleu du garagiste et le mini pied de poule du boulanger. Une qualité top et une patine démente lorsqu'il vieillit. Des solaires venant de VisioNet. Le site opticien où les solaires sont à prix réduit. Ici des Marc Jacobs canons - Enfin, des Pescuras de Scholl qui reviennent périodiquement à la mode.

*Profitez-en et ruez-vous sur les pièces seront collector. Les deux designers de Coperni (Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant) ont annoncé qu'ils mettront leur marque en sommeil afin de se consacrer à Courrèges qu'ils viennent de rejoindre. 

vendredi, mai 15 2015

Les marques de souliers en France: quoi de neuf?

Carritz.jpg

Coup de projecteur sur 4 jolies marques françaises de chaussures toutes récentes

La plus "ancienne" c'est Carritz. Lancée en 2012 par Pascale Fagola, une enfant de la balle, d'une famille de fabricants d'espadrilles de Biarritz. Elle a longtemps bossé dans la mode de Milan à Tokyo. Après avoir mis au point ses semelles avec un podologue, elle a trouvé un excellent fabricant à Venise et une collection de chaussures absolument exquises est née et sent déjà la success story. Raffinées, luxueuses et confortables, ses collections ont de suite attiré l'oeil des rédactrices de mode. Pas facile cependant de la trouver en France, j'attends ardemment qu'elle ait un point de vente sur le net. Ici, plus d'infos et de photos sur le blog d'une de ses amies.

Jour_Ferie.jpg

Jour Férié est une marque qui m'est chère. Nathalie Elharrar, sa co-fondatrice, je la connais depuis longtemps. Nous étions ensemble chez Balmain. Nathalie n'est pas une inconnue dans le milieu de la chaussure. Après avoir travaillé chez Balmain, Karl Lagerfeld, Heshung... et tout en enseignant "l'art du soulier" à l'IFM, elle crée Larare, une ligne de souliers au luxe, au sex-appeal et aux talons vertigineux. À voir ici. Puis avec Johane Collet, elle décide de créer "Jour Férié", un concept de chaussures mixtes au luxe abordable et à la décontraction chic. Chaque soulier est un petit chef-d'oeuvre. Le duo a trouvé une usine au Portugal qui travaille le montage "sachetto" ou toutes les coutures sont retournées... à la main. Voir une jeune marque qui met ainsi en valeur le savoir-faire manuel fait un bien fou. La première collection a vu le jour ce printemps et déjà fédère des afficionados. On trouve ces beaux souliers facilement: sur leur site et sur L'Exception bien sûr

Sandra_Haller.jpg

Sandra Haller, je l'ai rencontrée grâce à Instagram. Sandra n'est pas une débutante dans l'univers de la chaussure et avait commencé par faire des escarpins, en vente au Printemps notamment. Mais comme tout designer dépend de son fabricant, Sandra dut mettre en veilleuse sa marque, le temps de trouver de nouveaux partenaires. Chose faite cette année avec un fabricant portugais, un nouveau show-room et, en plus, des baskets fraîches et pimpantes ainsi qu' une très jolie image aboutie. Tout est en place désormais pour que la collection s'étende durablement dès l'hiver prochain. Retenez bien son nom: San-dra-Hal-ler.

Tondowski.jpg

Alain Tondowski, je suis tombée par hasard sur ses souliers lors d'une présentation à la presse de l'hiver prochain. Alain Tondowski n'est pas non plus un inconnu ou un débutant dans la profession. Il a travaillé pour les plus belles maisons: Kélian, Dior, Chloé, Saint Laurent ... Il avait fondé une première fois sa marque éponyme en 1997. 8 années plus tard, il l'abandonne pour ne reprendre le deuxième acte qu'en 2014. Là aussi la rencontre avec un artisan bottier italien est décisive et lui apportera de nouvelles perspectives. Un nom à suivre donc.

mardi, avril 28 2015

Sophie Fontanel

Fonelle_Time_copie.jpg

Le fait que Sophie Fontanel quitte le magazine ELLE valait bien un billet dans ce blog dévoué corps et âme à la mode. C'est un mail de la même Sophie me disant qu'elle aimait le sweat de Damart, qui m'a donné envie de mettre l'accent sur le parcours atypique de cette journaliste/écrivain. 

Sophie Fontanel est un cas à part dans la presse française. Elle est la seule à avoir décuplé sa notoriété en passant du print au Net. Elle est une des rares journalistes (et peut-être même la seule) à avoir instauré un lien fort avec ses lecteurs et à être devenue une icône auprès des blogueuses de mode, "la reine-mère des blogueuses francophones" dixit le Révérencieux.  

Sophie Fontanel était déjà populaire grâce à "Fonelle", personnage attachant et un peu zinzin qui égayait chaque semaine les pages de ELLE. Elle montrait déjà qu'elle est une fille de son temps en campant son héroïne dans un genre épistolaire nouveau: le mail. Puis l'arrivée des blogs de mode et son cortège de filles branchées éveillèrent sa curiosité au point qu'elle fut la première à copiner avec les blogueuses. Attitude ô combien audacieuse, vous l'admettrez, dans un milieu codifié (celui de LA MODE) où, en gros, on ne mélange pas les serviettes et les torchons. Reniflant le potentiel dynamique des blogs et l'énergie créatrice qu'ils procurent,  Sophie ouvrit le sien "la vraie vie de Fonelle" et surtout commença à dialoguer avec son public, répondant elle même aux commentaires, allant lire les blogs de ses lectrices... Un carton. Un style naquit

Nous découvrîmes un ton: de l'esprit, de l'humour, de la créativité, une grosse culture de mode distillée avec bienveillance et surtout... une plume. Nous connaissions déjà Fontanel écrivain mais sur le net, la plume de Fontanel prit un autre aspect, plus vif et "interactif" forcément. Du coup les lectrices rivalisèrent d'esprit dans leurs commentaires et s'auto-proclamèrent "la horde de Fonelle". Quelques années après, toujours à la page, Sophie se rajouta un compte Instagram encore plus fou dans un français/anglais à l'arrache vers lequel convergent désormais les anglo-saxons épris de french style. 

L'annonce de son départ de ELLE et son dernier billet sur le Daily ELLE laissèrent désemparée la horde. Mais pas très longtemps.  La journaliste facétieuse ayant plus d'un tour dans son ordi, fit à nouveau preuve de modernité en créant cette fois une newsletter : Fonelle Time! Une newsletter qui décoiffe bien sûr. Faites lui confiance. Et, sur le papier, Sophie intègre la prestigieuse écurie de l'OBS comme chroniqueuse mode hebdomadaire. 

Cette capacité à se donner de nouveaux challenges et à s' inventer à chaque fois un nouvel univers est un modèle. Pour ma part, je m'extasie, en plus, devant cette fille qui sait trouver les mots pour expliquer pourquoi c'est important d'aimer les belles matières et les vêtements pimpants sans tomber dans les pièges de la consommation.  

À voir également son interview chez la piquante Isis de Paname!!!

mercredi, avril 15 2015

CAB, une leçon de style

CAB1.jpg

Catherine Anne de Bretagne, 66 ans, la théoricienne du "chic/cool/stylée à tout âge". Costume et sandales CELINE. Sac PRADA. Notez sa posture top cool

J'ai connu le blog de Brieuc il y a fort longtemps et l'avais mis dans ma blogroll. Du coup il découvrit le mien et me demanda de dessiner sa bannière. Une estime réciproque de nos blogs respectifs naquit.  Le blog de Brieuc75 a ceci de particulier : il fédère un lectorat aussi bien masculin que féminin amateur de mode raffinée et surtout fan de la maison Hermès. 

Mais la raison pour laquelle j'en parle aujourd'hui c'est que Brieuc a un sacré atout dans son blog: une amie qui a pour nom de code CAB (Catherine Anne de Bretagne). Cette amie lui envoie régulièrement des photos d'elle, prise à l'arrache devant un miroir ou dans une cabine d'essayage. Devant la justesse de ses poses, je l'ai dessinée telle qu'elle sans rien changer.

CAB2.jpg 

Pyjama PRADA et pull ERIC BOMPARD. Sac CELINE

Cab est, vous l'aurez compris, la preuve que le flair pour la modernité ne s'éteint pas, passé un certain âge. Elle pige au quart de tour ce qui est ou va être à la mode et associe des pièces souvent audacieuses avec une facilité déconcertante.

Cab3.jpg

Bon, je sais, vous allez me dire: "elle a les moyens". Bien sûr, CAB dispose d'un budget confortable qui lui permet d'aller trouver le style de demain au sein de maisons réputées pour leur avant-garde. Mais CAB est surtout une tête chercheuse, pro des ventes privées et des déstockages en tous genres. 

Plutôt qu'une question d'argent, c'est plutôt le physique qui est conditio sine qua non pour avoir une allure à la mode, il me semble. Cab nous prouve bien que avoir une dégaine (de nos jours) n'est pas une question d'argent ou d'âge mais bel et bien une question de rapport taille/poids. Une silhouette longue et fine a des proportions qui mettent plus facilement en valeur le vêtement. Lequel est (toujours)pensé pour une femme mince.

 Je vous mets en lien la catégorie "invité(e)" de Brieuc75 où sont rangés tous ses looks de Cab. Lisez le texte qui est drôle. Dois-je vous préciser que Cab la semaine dernière a rangé ses pulls Bompard et Hermès pour porter le sweat Damart? C'est ainsi que je me suis replongée avec délice dans les archives de Brieuc75!

Commentaires 32