le blog illustre

Tag - Librairie Galignani

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, mai 17 2016

Dédicaces parisiennes

Mackintosh___mp_copie.jpg

Lucinda que vous voyez ci-dessus est en train de noter un évènement dont tout le monde parle, dans le monde feutré de la mode. 

Vous noterez que Lucinda a revêtu un des plus beaux vêtements au monde (à mon goût et suivant mes critères): un imperméable Mackintosh.  Leur site ne montre hélas pas l'incroyable maitrise que possède l'usine qui confectionne ces imperméables. Cette usine, qui se trouve en Grande Bretagne, a un procédé de collage des coutures si particulier qu'il donne au vêtement une certaine raideur et en dessine ses contours. Celui-ci, je l'ai essayé récemment au Bon Marché. Une tuerie. Je l'ai posé avec regret tant son prix est pharaonique. Je n'arrête pas d'y penser depuis. Aussi le dessiner, c'est un peu comme l'avoir. 

Signature.jpg

Mais revenons à l'événement mode que Lucinda note dans son agenda. J'ai le plus grand des plaisirs de vous annoncer que je ferai une séance de dédicaces chez Galignani le 28 mai! N'hésitez pas à venir me faire un petit coucou! Surtout si vous ne connaissez pas encore celle qui est classée comme une des plus belles librairies au monde! Si au contraire, vous y allez souvent, sachez que vous y trouverez en ce moment une série de marques-pages avec la date et l'horaire de la signature!!!! 

MP.jpgTout cela est trop chic. Comme un imperméable Mackintosh. 

lundi, mars 2 2015

Galignani X Isabelle Oziol de Pignol

1502560_10152828532364633_5565551808448022283_n.jpgComme je l'ai déjà annoncé sur Instagram et Facebook, je suis fière de vous annoncer que la librairie Galignani de Paris m'a demandé de collaborer à ses marques-page! La librairie Galignani pour ceux qui ont raté le post, j'en parle ici

Un énorme merci à Danielle Cilien-Sabatier, la géniale directrice de Galignani! La fashion week commence demain. J'y serai bien sûr. Rien n'est plus excitant pour qui aime la mode que d'être à Paris à cette période. 

lundi, septembre 24 2012

La mode, la mode, la mode

liberty_560.jpg

À la manière d'un Tommy Ton, voici ce qui sera excitant cette semaine à Paris (pour ceux qui peuvent se balader dans la rue): la vision d'élégants ou early adopters se pressant aux salons et aux défilés et le décryptage qui s'en suit. (sticky notes de Liberty en vente exclusive chez Galignani-pochette Clare Vivier). 

Même si les photos de street style, comme le souligne justement Coco, ont, désormais, une fâcheuse tendance à ne présenter que les mêmes personnes avec les mêmes produits offerts ou tarifés, les blogs de street style en général, continuent d'être une belle source d'inspiration pour les stylistes. Et sans vouloir être cynique ou blasée, la "professionnalisation" des blogs devait fatalement arriver et avec elle son cortège d'intérêts financiers. 

C'est pour cela que, si on en a l'occasion, aller sur place réserve de belles surprises. Il y a plein de gens extrêmement pointus ou d'une élégance fascinante qui n'apparaissent jamais sur les blogs de street style, ne répondant pas à au moins trois des critères impératifs suivants: jeunesse - beauté - minceur - excentricité - vêtements et accessoires griffés. 

Le monde de la mode est impitoyable.

lundi, avril 9 2012

Galignani

Galignani_copie.jpg

Un des bouquets commandés par Karl Lagerfeld, chez son fleuriste personnel, afin de décorer la librairie Galignani pour sa séance de signatures lors de la sortie du livre de Justine Picardie "Chanel-sa vie" illustré par le Kaiser.

Parmi les adresses de référence des gens de la mode, il y a la librairie Galignani. La plus vieille librairie anglaise de Paris devint au fil du temps, un écrin précieux pour les amateurs de beaux livres sur l'art et la mode. Comme tous les stylistes, lorsque j'appris à 20 ans que c'était la librairie préférée de Karl Lagerfeld, j'y établis mes quartiers. Je peux considérer aujourd'hui que mes meilleurs livres viennent de chez eux et que ma culture mode fut acquise sous leurs rayonnages. "Nous recevons pratiquement tout ce qui est publié sur la mode dans le monde entier" me dit Bertrand le spécialiste... "à part ce qui est vraiment mauvais..." Bertrand s'occupe des achats "Beaux Arts" depuis des années. Son style ne change pas: lunettes rondes et pull sur les épaules. Cette constance dans un milieu en perpétuel mouvement me rassure.

La situation géographique de la librairie est idéale: en face des Tuileries, à coté de Angelina et à deux pas de Colette.

Ainsi, après un passage chez Colette, galvanisé par le parfum entêtant de figuier, la techno vibrante en fond sonore et le choix de livres majoritairement urbain/trash/geek, on se repaît, avec la même intensité, de l'atmosphère recueillie de Galignani, de son parquet qui craque et de ses publications glamour dont les auteurs font les beaux jours des Thames & Hudson et autres Rizzoli.

Anne en parle et nous montre la très belle photogénie de cette librairie sur son blog Chic and Geek.