le blog illustre

Tag - Clare Vivier

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, avril 15 2013

& Other Stories

__Other_Stories_copie.jpg

Lire la suite...

lundi, septembre 24 2012

La mode, la mode, la mode

liberty_560.jpg

À la manière d'un Tommy Ton, voici ce qui sera excitant cette semaine à Paris (pour ceux qui peuvent se balader dans la rue): la vision d'élégants ou early adopters se pressant aux salons et aux défilés et le décryptage qui s'en suit. (sticky notes de Liberty en vente exclusive chez Galignani-pochette Clare Vivier). 

Même si les photos de street style, comme le souligne justement Coco, ont, désormais, une fâcheuse tendance à ne présenter que les mêmes personnes avec les mêmes produits offerts ou tarifés, les blogs de street style en général, continuent d'être une belle source d'inspiration pour les stylistes. Et sans vouloir être cynique ou blasée, la "professionnalisation" des blogs devait fatalement arriver et avec elle son cortège d'intérêts financiers. 

C'est pour cela que, si on en a l'occasion, aller sur place réserve de belles surprises. Il y a plein de gens extrêmement pointus ou d'une élégance fascinante qui n'apparaissent jamais sur les blogs de street style, ne répondant pas à au moins trois des critères impératifs suivants: jeunesse - beauté - minceur - excentricité - vêtements et accessoires griffés. 

Le monde de la mode est impitoyable.

jeudi, juillet 19 2012

Les mains dans les poches

Manivet_-La_Redoute_copie.jpg

Robe en jersey lourd de Delphine Manivet pour La Redoute déjà en vente dans le catalogue Automne-Hiver 2012/13.

Les quinquagénaires s'en souviennent fort bien. Surtout celles qui sont allé à l'école chez les soeurs: une jeune fille bien élevée ne marche pas les mains dans les poches. 

Mais comme tout fout le camp ma bonne dame, on en a le droit désormais et c'est tant mieux car marcher les mains dans les poches donne une allure de dingue.

poches_copie.jpg

Pour preuve, Serjane, 21 ans à gauche, au physique avenant du haut de son 1m 79 porte un pantalon de jogging Adidas, une vieille chemise Comptoir des Cotonniers et des escarpins Sergio Rossi trouvés dans un vide-grenier de Brive La Gaillarde. Comme quoi les vide-greniers sont stupéfiants.

Léopoldine, à droite 42 ans en impose avec sa démarche assurée, mains dans les poches et pochette calée sous le bras. Jupe COS de cette saison, chemise GAP, sandales Valérie Salacroux et pochette Clare Vivier.

Manivet_2_copie.jpgLa créatrice de robes de mariées Delphine Manivet, les mains dans les poches d'une de ses robes pour La Redoute. Collier "Wild West" d'Aurélie Biderman, montre collection Casio, sandales Ancient greek sandals.

L'allure "les mains dans les poches", cela faisait un moment que je voulais en parler. Puis, un jour que j'étais à la gare de Nice, je vois une fille qui court vers le train, les mains dans les poches, le sac en bandoulière. Trop de style m'émut.

Puis ce fut le défilé de Raf Simons pour Dior où le fait d'avoir du chien avec les mains dans les poches avec une robe du soir fut démontré. Et pour finir la présentation de la collection Delphine Manivet/La Redoute où Delphine nous annonça que ses robes de mariée et du soir avaient toujours des poches! J'en profite pour faire une aparté et louer l'intelligence et la beauté des collections de Delphine. Pour La Redoute, elle a trouvé des matières belles mais abordables sans faire cheap. Son jersey lourd par exemple est top. Chaque modèle choisi est prévu pour un large spectre de silhouettes. Et toujours le goût sûr et exquis de Delphine. D'ailleurs, les filles de ma génération ne regrettent qu'une seule chose: que les robes de Delphine n'existaient pas à l'époque de leur mariage. Cela nous aurait permis d'affronter l'épreuve du choix de la robe avec beaucoup plus d'excitation. Pour voir plus de jolies photos de la collection, allez lire le post de notre pro du look préférée qui a immédiatement identifié la robe de Cécile Duflot. La fameuse robe de Boden.fr qui a réveillé le cerveau reptilien de certains députés.

mardi, janvier 18 2011

Une touche de fluo?

La déferlante fluo prévue pour le printemps (mon billet pour l'Express) s'installe déjà dans nos armoires. Ainsi que le dit notre suissesse modeuse, on a envie de stabilo. Voici donc quatre filles qui en ont déjà fait les frais.

Suggestion 1: (facile et économique). Chandra (28 ans) arrive toujours à avoir une allure de modeuse avec des moyens modestes. La voici aujourd'hui, avec un vieux pull d'homme (Galeries Lafayette) et des open toes de l'année dernière COS. La touche 2011, c'est son vernis, son rouge à lèvres et ses bracelets élastiques pour enfant. Le tout en rose malabar. Le "plus" pour ses jambes: le collant "teint de soleil" de DIM dont le bout est découpé pour laisser libres ses doigts de pied. Chaise Ilmari Tapiovaara.

Suggestion 2 (abordable): Examinons Caroline (49 ans) et sa fille Juliette (21 ans). On pourrait penser en voyant l' allure " Tippi Hedren" de Caroline, qu'elle mène grand train. Rien n'est plus faux: Caroline et Juliette sont les reines de la débrouille. Caroline raffole de l'idée de s'habiller "fifties" mais qu'elle porte d'une façon années 2010/2011. Elle ceinture ensemble un blazer Hartford (en soldes) et un gilet en lapin (vide-grenier). Elle s'est bricolé une jupe en jersey de laine (Marché Saint Pierre) et s'est offert (toujours en solde) les escarpins Comptoir des Cotonniers (qui faisaient si mal à Deedee). Le plus, c'est cette pochette pour ordi acheté sur le site de Clare Vivier. Clare fait des pochettes à tomber aux zips colorés. Cette saison, le must, c'est de porter crânement sous le bras, une pochette pliée en deux. À voir également les pochettes de Cacharel.

Juliette, opte pour un fluo prudent en optant pour les fabuleuses runnings vintage de New Balance. Nike propose également un modèle "vintage" dont on peut choisir les coloris. Juliette porte le fabuleux blazer J+ de Uniqlo peut-être encore dispo, une écharpe Monoprix, un jean qu'elle a reteint elle-même en noir profond.

Suggestion 3: (chère mais facile à trouver): il n'y a pas une marque de luxe qui ne propose pas cette saison un de leur it-bag en coloris vitaminé). 

Audrey, la quarantaine conquérante, vit sur un grand pied. Elle n'a donc pas hésité à s'offrir le dernier cabas de Céline en agneau jaune fluo, là où d'autres plus prudentes auraient choisi un coloris indémodable. Elle l'associe à un pull vintage Azzedine Alaïa de 1985 et une chemise Dolce & Gabanna. Le grand cabas de Balenciaga en rose est également à tomber par terre.

lundi, novembre 29 2010

Les geekettes

Le film "the social network" laissa pantoise Angeline, collectionneuse de Warhammer à 13 ans, hackeuse à 17 ans, et aujourd'hui thésarde en informatique. Depuis elle ne quitte plus ses Adidas Santiossage, les mêmes que celles de Zuckemberg et affiche haut et fort le style "même-pas-peur-en-claquettes-de-piscine".

Pull Zara, jean 7 for All Mankind, T-shirt Petit bateau (vieille collection), sac Clarevivier, chaussettes Archiduchesse, tabouret de conférence Silver 100 de Interstuhl.

Coralie elle, veut bien tester de la claquette mais à la condition que ce soit une claquette qui a du style. Elle a réussit à s'approprier des claquettes Adidas, (un collector) qui avaient connu un moment de gloire auprès d'un public averti en 1995. Nous pouvons admirer Coralie ainsi troussée, qui attend son web master, un garçon au charme "nerd" pour qui elle nourrit un amour sans retour. Elle l'a invité sous un prétexte fallacieux (lui montrer sa USBTypewriter de Olympia) et attend des claquettes qu'elles provoquent un électro choc amoureux.

Cardigan façon camel hair Maje, liquette en chambray vintage Lee Cooper, collants Tabio, étole Zara. Lampe 265 de Rizzatto chez Flos, table "starlette" AM-PM La Redoute, série de commodes Ikea.